Musei Capitolini

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Cour Grand escalier Salles Castellani Salle des Fastes Modernes Salles des Horti Lamiani Salles des Horti Tauriani-Vettiani Salles des Jardins de Mécène Galerie Exèdre de Marc Aurèle Zone du Temple de Jupiter Capitolin Salle du Moyen-âge

Musée du Palais des Conservateurs

Le Palais des Conservateurs, au cours des siècles siège de l’homonyme magistrature de la ville, a abrité depuis le XVe siècle les sculptures de la collection capitoline. L’architecture interne du palais et l’aménagement des œuvres a différemment changé avec le temps. Colloquées en origine dans le portique extérieur au rez-de-chaussée, sur la façade et dans la cour, ensuite les sculptures sont été utilisées aussi pour décorer les pièces du premier étage. Le nom de Musée du Palais des Conservateurs, avec l’agrandissement des espaces pour les expositions, a été adopté en 1876.

La restauration complétée en 2005 a modifié radicalement l’aspect de cette section muséale, à travers la réalisation d’une grande salle à vitrine pour les grands bronzes capitolins, le réaménagement des salles des Horti romains et de la Collection Castellani et la création d’un ample secteur dédié au temple de Jupiter Capitolin.

Salle du Moyen-âge

Musée du Palais des Conservateurs - Salle du Moyen-âge

La Salle des Archives du Capitole du seizième dans le Palais des Conservateurs abrite la nouvelle Salle du Moyen-âge des Musées du Capitole, avec un aménagement suggestif du monument honoraire de Charles Ier de Sicile. 
Dans la salle sont exposées d’autres œuvres qui contribuent à illustrer l’histoire du Capitole au Moyen-âge

La statue de Charles Ier de Sicile, attribuée au sculpteur et architecte toscan Arnolfo di Cambio et tirée d’un fragment d’entablement d’un bâtiment ancien, faisait partie d’une structure architectonique plus complexe. Travaillées comme un haut-relief et à l’origine peinte avec de brillantes couleurs et enrichies de dorures, elle était ancrée au mur à environ deux mètres de terre, encadrée par un arc tréflé flanqué de deux figures en relief de Trompettes.
Le Monument honoraire dédié dans le Capitole aux alentours de 1275-1277 au souverain angevin, roi de Sicile et Sénateur de Rome, était peut-être destiné à être placé à l’intérieur de la grande salle médiévale du premier étage du Palais Sénatorial (actuel Salle de Jules César), où le Sénateur, ou un de ses vicaires, administrait la justice civile et pénale.

Dans la salle sont exposées d’autres œuvres qui contribuent à illustrer l’histoire du Capitole au Moyen-âge.
 Les unités de mesure pour l’huile, le vin et le grain (appelées Congi) du troisième siècle, témoignent de la présence sur le Capitole d’un important marché dans la zone comprise entre l’ancien Palais Sénatorial et l’église et le couvent de Sainte Marie d’Aracoeli.
 Le panneau cosmatesque provenant du pupitre démantelé de l’Épître de l’église de Sainte Marie d’Aracoeli, œuvre de Lorenzo di Tebaldo avec son fils Jacopo, illustre la culture raffinée des marbriers romains entre la fin du XIIème et le début du XIIIème siècle.

Mosaïque/Marquetterie
IVe siècle apr. JC. (mensa) - XIIIe siècle (pannello cosmatesco)
inv. MC0064
Sculpture
Arnolfo di Cambio (1240/1245 - 1302/1310), 1277 environ
inv. MC0830
Elément architectural
Arnolfo di Cambio (1240/1245 - 1302/1310), 1277 environ
inv. MC0835
Instrument, outil, objet d'usage
1200 environ
inv. MC0829
Instrument, outil, objet d'usage
1200 environ
inv. MC0831
Instrument, outil, objet d'usage
1300
inv. MC0834
Instrument, outil, objet d'usage
1300 environ
inv. MC0833

de nouveau au menu facilité.