Musei Capitolini

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Galerie transversale Galerie Espace de fondation

Tabularium

On peut accéder au Tabularium du musée à travers la Galerie Lapidaire.
 On parcourt un long couloir construit en époque moderne à l’intérieur des espaces de fondation de l’édifice, d’où il est visible le      temple de Veiove, pour arriver à la galerie qui donne sur le Forum Romain; ici on peut trouver l’accès à une autre pièce avec des restes de constructions antérieures au Tabularium.
 Les pièces du coté nord-est du Tabularium, avec la plate-bande conservant l’inscription de l’essai de l’édifice, sont visibles au contraire de l’extérieur du complexe muséal, le long de Via S. Pietro in Carcere.

La place du Forum de Rome est fermée, du côté de la Colline du Capitole, par l’imposante structure carrée du Tabularium; l’édifice était le siège des archives romaines, dans lequel étaient conservés les lois et les actes officiels qui étaient gravés sur des tabulae de bronze. Sa mise en place remonte à Quinto Lutazio Catulo durant l’année de son consulat, en 78 avant J.C., comme on peut le voir sur l’inscription gravée sur les blocs d’une plate bande visible sur la moderne via di S. Pietro in Carcere.
 Ce monument imposant, très bien conservé dans les structures de fondation, occupe le versant méridional de la selle qui unit les deux sommets de la Colline du Capitole, le Capitolium vers l’occident et l’ Arx vers l’orient. Le noyau central de l’édifice, réalisé en opus coementicium, s’articule en plusieurs compartiments de fondation, infranchissables autrefois, et constitue l’étagement du versant ( substructio); les plans supérieurs qui étaient destinés autrefois aux archives ont été remplacés par les structures plus tardives du Palais du Sénat.
 Le Tabularium, avec une forme presque trapézoïdale, a un grand renfoncement dans l’angle qui donne sur le Capitolium, à cause de la présence d’un temple plus antique, le temple de Veiove.

Tabularium

Galerie

Tabularium - Galerie

A l’extrémité nord-est de la galerie il est conservé un bon exemple des voûtes à pavillon qui en constituaient la couverture, presque complètement cachées par les interventions successives. 
Sur la parois de la galerie il est affiché un grand fragment d’architrave en marbre provenant du temple de la Concorde au Forum Romain, datable au Ier siècle JC 
Les grandes arcades de la galerie, tamponnées au Moyen Age pour transformer le bâtiment en forteresse et rétablies seulement en partie, constituent un point privilégié donnant sur la zone archéologique du Forum Romain avec sur le fond le Colisée et le Palatin

C’est sur le devant du Forum de Rome, sous forme d’une construction carrée en pierre éperon (lapis gabinus) (qualité de tuf provenant de la zone de la ville antique de Gabii), que s’ouvrent les grandes arcades de la galerie avec des portiques qui, comme un grand pont, devait mettre en communication les deux parties de la colline. Elle se compose de 11 travées, couvertes à l’origine par des voûtes en pavillon, soutenues par des piliers en pierre éperon avec des chapiteaux et des encadrements en travertin; la dernière travée en direction de l’Est conserve une partie de la voûte originale. 

5 pièces aveugles, identiques et parallèles donnent sur la galerie.

Un escalier raide, qui n’est plus praticable se trouve à l’intérieur de la substructio et relie le plan du Forum de Rome avec celui du temple de Veiove; une deuxième rampe, opposée à la première et qui n’est conservée que partiellement, reliait ce dernier avec les plans supérieurs du Tabularium e probablement avec les archives.

Au milieu du couloir une plaque de verre ferme le puits d’aération d’une conduite d’eau réalisé à l’époque flavienne dans la galerie inférieure.

Elément architectural
Ie siècle apr. JC.
inv. MC1953

de nouveau au menu facilité.