Musei Capitolini

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Galerie transversale Galerie Espace de fondation

Tabularium

On peut accéder au Tabularium du musée à travers la Galerie Lapidaire.
 On parcourt un long couloir construit en époque moderne à l’intérieur des espaces de fondation de l’édifice, d’où il est visible le      temple de Veiove, pour arriver à la galerie qui donne sur le Forum Romain; ici on peut trouver l’accès à une autre pièce avec des restes de constructions antérieures au Tabularium.
 Les pièces du coté nord-est du Tabularium, avec la plate-bande conservant l’inscription de l’essai de l’édifice, sont visibles au contraire de l’extérieur du complexe muséal, le long de Via S. Pietro in Carcere.

La place du Forum de Rome est fermée, du côté de la Colline du Capitole, par l’imposante structure carrée du Tabularium; l’édifice était le siège des archives romaines, dans lequel étaient conservés les lois et les actes officiels qui étaient gravés sur des tabulae de bronze. Sa mise en place remonte à Quinto Lutazio Catulo durant l’année de son consulat, en 78 avant J.C., comme on peut le voir sur l’inscription gravée sur les blocs d’une plate bande visible sur la moderne via di S. Pietro in Carcere.
 Ce monument imposant, très bien conservé dans les structures de fondation, occupe le versant méridional de la selle qui unit les deux sommets de la Colline du Capitole, le Capitolium vers l’occident et l’ Arx vers l’orient. Le noyau central de l’édifice, réalisé en opus coementicium, s’articule en plusieurs compartiments de fondation, infranchissables autrefois, et constitue l’étagement du versant ( substructio); les plans supérieurs qui étaient destinés autrefois aux archives ont été remplacés par les structures plus tardives du Palais du Sénat.
 Le Tabularium, avec une forme presque trapézoïdale, a un grand renfoncement dans l’angle qui donne sur le Capitolium, à cause de la présence d’un temple plus antique, le temple de Veiove.

Espace de fondation

Tabularium - Espace de fondation

De la galerie une ouverture permet d’accéder dans un espace de fondation formé par des puissantes structures en murs de soutien de l’étage supérieur du Tabularium. 
Au rez-de-chaussée de cet espace se trouvent les restes d’un édifice préexistant au Tabularium. Dans une des trois pièces conservées il y a une des plus anciennes mosaïques au sol jamais retrouvée à Rome, sur fond blanc avec des petite pièces irrégulières de marbres colorés.

Le Tabularium a été précédé par des édifices les plus antiques, disposés sur plusieurs niveaux le long du versant de la colline et probablement détruits lors du grave incendie qui en 83 avant J.C. dévasta le temple de Jupiter et une grande partie de la zone environnante.

À l’intérieur d’un grand compartiment de fondation on peut voir les restes de certains d’entre eux, avec des sols en mosaïque et en « cocciopesto » que l’on peut dater de la fin du II siècle avant J.C..
Si l’on se penche de l’escalier de bois moderne on peut distinguer plusieurs milieux: celui du milieu, enrichi d’une fine mosaïque blanche bordée de noir, qui s’ouvrait en direction d’un autre compartiment ou terrasse, caractérisé par un sol composé de fragments de pierres colorées sur fond blanc (“lithostroton”).

Les restes du sol remontant à l’époque républicaine ont été exposés sur le mur qui se trouve à l’entrée, ils ont été retrouvés tout près du temple de Veiove.

Un grillage en métal signale une citerne avec intérieur en “cocciopesto”, découverte durant des fouilles récentes et datant probablement d’une époque plus antique.

Elément architectural
Deuxième moitié du IIe siècle av. JC.

de nouveau au menu facilité.